Hephaistos | Titans Grecs

Hephaistos | Titans Grecs

Les actes héroïques du dieu forgeron

Il n'a pas pris part à un grand nombre de conflits. Lors de la gigantomachie, Hephaistos (titans-grecs) tua Mimas en l’ensevelissant sous une masse de fer en fusion, devenu le Vésuve. Quand Prométhée chercha à faire main basse sur le feu pour le donner aux hommes, c’est Hephaistos qui l'aurait attaché à une montagne.

L'histoire tumultueuse d'Hephaistos

La mythologie raconte qu'Hephaistos a voulu régler ses comptes avec Héré en fabriquant un trône doté de bras amovibles. L'objet fut envoyé sur l’Olympe comme cadeau et emprisonna Héré. Il existe une autre légende selon laquelle le dieu suprême l’a jeté du haut de l’Olympe et il fut sauvé par des Sintiens. Une néréide, Thétis, et une océanide, Eurynomé, sauvèrent le dieu de la forge jeté du haut de l’Olympe à sa naissance par sa mère qui le trouvait hideux. De retour sur l’Olympe, Hephaistos devint la divinité de la métallurgie et de la forge.

Hephaistos a entre autres façonné le palais de Poséidon et le trône de Zeus. Les épopées lui octroient de nombreuses oeuvres. Artisan de talent, il est à l'origine du travail du fer et du cuivre. Le marteau et l'enclume sont les emblèmes d'Hephaistos. Dans sa tâche, l'artisan était aidé par les Cyclopes.

Dans la mythologie romaine, Hephaistos correspond à Vulcain. Si certains estiment que Héra a l'a mise au monde seule, d'autres jugent que son père est le dieu suprême, ZeusZeus, le dieu suprême. Parce que sa mère le jeta en bas du mont Olympe, Hephaistos est présenté sous l'image d'un forgeron éclopé.

Plusieurs célébrations grecques lui sont dédiées. Citons les exemples de la fête des phratries, des Apatouries et des Panathénées. Il existe peu d'oeuvres représentant Hephaistos, malgré l’importance du travail du feu dans les civilisations antiques. Dans sa ville de résidence, les habitants allumaient chaque année un feu nouveau pour le distribuer aux artisans. Hephaistos est commémoré dans l'île de Siciledes événements miraculeux lui sont attribués.

L’époux de la déesse de l'amour ou d'une Charite

Les épopées attribuent trois enfants à Hephaistos : Cabiro la nymphe, Palémon l'argonaute et Périphétès le brigand. Les histoires sur l'épouse et les enfants d’Hephaistos varient en fonction des divers récits. Dans "L’Odyssée", il était l'époux d’Aphrodite, la déesse de l’amour.