Pour de nombreux Français, l’histoire demeure une passion.

Les rendez-vous radio ou télévisuels dédiés à l'histoire séduisent de plus en plus.

galaxie

Les chiffres sont clairs.

Un peu plus de la moitié de nos compatriotes découvre un monument tous les ans et un tiers entre dans un musée.

S'attacher aux événements du passé est une manière pour plus de 80 % des Français de se connecter à leurs racines, mais aussi de mieux cerner le monde d'aujourd'hui. D'innombrables sites internet sont dédiés à l'histoire. On peut par exemple y visionner des images d'archives ou participer à des QCM. Notre histoire est au coeur du site Peintre-doc-auto.com. Chaque internaute y consulte des infos sur de nombreuses périodes ainsi que sur l'histoire de l'art. Peintre-doc-auto vous informe sur des sujets très divers, tout en vous permettant d'en apprendre plus sur le patrimoine ou les grands personnages de notre pays. Il est vrai que l'histoire-géographie demeure la discipline favorite des écoliers et lycéens français. Cela dit, la transmission de la mémoire collective ne s'arrête pas aux manuels scolaires. Bien mieux que tous les livres, tout bâtiment historique narre un pan de notre histoire. Si l'Etat français gère cent monuments nationaux, comme les sites mégalithiques de Carnac ou la cathédrale de Besançon, le patrimoine historique s'expose également jusque dans de minuscules villages. A une époque qui voit peu à peu s'éteindre les acteurs d’événements comme la Deuxième Guerre Mondiale, la transmission écrite ou parlée est aussi très importante. Nous disposons de nos jours de moyens supplémentaires de conserver cet ancrage dans notre histoire avec notamment les biographies et les films. Il serait absolument impensable de contester le rôle capital d'internet dans cet accès simplifié à notre passé. Actuellement, il faut simplement avoir un ordinateur et une connexion pour visiter virtuellement les sites et monuments les plus remarquables, comme le Grand Palais ou la cathédrale de Strasbourg.

Partenaires